•  

    Voici la suite du vocabulaire essentiel qui répertorie les mots de la lettre N à la lettre P.

     

     

    N

    nanti : On peut comprendre que les pays sous-développés envient les pays nantis (riche).
    narcissisme :
    1) Le mot « narcissisme » vient du mot « Narcisse » (de Narcisse, personnage de la mythologie grecque : jeune homme de grande beauté qui tomba amoureux de sa propre image, reflétée dans l’eau d’une fontaine).
    2) Je n’apprécie pas le narcissisme des nombreuses stars (admiration de soi-même).
    narquois : Cet homme perpétuellement narquois ne nous inspirait pas confiance (moqueur, ironique).
    nature morte : « La Raie » est une nature morte de Chardin (tableau représentant des êtres inanimés ou des objets).
    nébuleux : Il faudra que tu clarifies ta pensée, car ton analyse me semble assez nébuleuse (vague, flou, confus).
    nec plus ultra : La liste de Schindler est le nec plus ultra de la production cinématographique de Spielberg (ce qu’il y a de mieux).
    nécrologie : Je n’ai pas trouvé l’avis de son décès dans la nécrologie (liste de personnes décédées, notice biographique d’un défunt récent).
    négritude : C’est Aimé Césaire, grand poète martiniquais, qui a forgé le mot « négritude » pour résister à la négation des cultures nègres (ensemble des caractères, des manières de penser propres à la race noire).
    néophyte (nom et adjectif) : Ce n’est pas ce joueur néophyte qui nous fera gagner la partie (nouvel adepte d’une doctrine, d’un parti, d’une association ; débutant) !
    neurasthénie : Sa neurasthénie provient de ses échecs successifs (dépression physique et nerveuse ; état d’abattement et de tristesse).
    névrose : Sa névrose lui donne des angoisses et des obsessions (affection psychologique qui se traduit par des troubles émotionnels et affectifs).
    nihilisme : Ce n’est pas le nihilisme de cet individu qui te soutiendra psychologiquement (négation de toute valeur morale) !
    nimber : Son visage, nimbé de lumière, me faisait penser à une apparition céleste (auréoler).
    nirvana :
    1) Pour atteindre le nirvana, une patience immense est nécessaire (dans le boudhisme, état suprême où l’être humain parvient à se libérer de la douleur en se libérant du plaisir).
    2) Depuis que j’ai rencontré celle que je devais aimer, j’ai atteint le nirvana (bonheur parfait et permanent).
    noise (chercher —) : Pourquoi me cherches-tu noise alors que je ne t’ai rien fait (querelle, bagarre) ?
    nomadisme : J’ai eu l’occasion de découvrir le nomadisme des tribus du Sahara (genre de vie des nomades ; besoin de se déplacer).
    non-lieu : L’ accusé exprima son bonheur lorsqu’il apprit qu’il bénéficiait d’un non-lieu (décision de ne pas poursuivre un inculpé en justice).
    notifier : Il ne sera pas heureux lorsque tu lui notifieras son licenciement (faire connaître officiellement une information ou une décision).
    notoire : Tu ne m’apprends rien, car le fait est notoire (connu d’un grand nombre de personnes, manifeste, reconnu).
    novice : Tu devras avoir de la patience, car il est encore novice en peinture (qui manque d’expérience, débutant).
    nymphomane : Il n’est pas étonnant que cette femme dévergondée ait un comportement de nymphomane (femme dont les désirs sexuels sont exagérés).

     

    O

    OPA : Cette entreprise a exprimé ses craintes, car elle est visée par une OPA (offre publique d’achat, par une société, des actions d’une autre société).
    obédience : Aujoud’hui les pays d’obédience communiste sont moins nombreux (dépendance intellectuelle ou politique).
    objecter : Pour le dissuader de partir, on lui objecta la maladie de son épouse (formuler une objection).
    objectif :
    1) nom : Voici l’objectif de cette leçon (but d’une action ou d’une pensée).
    2) adjectif :
    • Il est dans ton intérêt de faire un rapport objectif des faits (impartial).
    • Le fait que la terre tourne sur elle-même est une réalité objective (qui s’applique à toute réalité qui existe par elle-même, hors de l’esprit, indépendante de notre pensée).
    obligé : Je vous suis très obligé de votre aide (reconnaissant, redevable).
    oblitérer : Cette lettre n’a pas été oblitérée (annuler un timbre par l’apposition d’un tampon ; effacer progressivement).
    obnubilé : On peut comprendre qu’il soit obnubilé par sa réussite (obsédé par une idée).
    obole : J’ai versé mon obole à cette œuvre (modeste offrande).
    obséquieux : Ce serviteur m’agace, car il est obséquieux (qui exagère les signes extérieurs de politesse, qui est trop empressé).
    obsolète : Je ne pourrai utiliser ce matériel obsolète (périmé, désuet).
    obtempérer : Vous êtes prié d’obtempérer, car vous encombrez le passage (obéir à un ordre).
    obtus : Même l’esprit le plus obtus pourrait résoudre ce problème très simple (qui manque de finesse).
    obvier à : Il faudra obvier aux accidents possibles en prenant des mesures énergiques (mettre obstacle, parer à).
    occulte : Tu ne pourras jamais comprendre totalement la crise boursière acuelle, car certaines puissances ont un rôle occulte sur l’évolution des marchés financiers (caché, secret, mystérieux).
    occulter : Je ne peux pas tout comprendre, car les vraies raisons de son départ ont été occultées (dissimuler, passer sous silence).
    occultisme : Cette secte a été pointée du doigt, car elle s’adonne à l’occultisme (croyance dans des réalités occultes c’est-à-dire suprasensibles ; ensemble des sciences occultes et des pratiques qui s’y rattachent).
    occurrence :
    1) Il se laisse abattre. En pareille occurrence, tu devrais l’aider à réagir
    (cas, circonstance).
    2) Ce poète est obsédé par le thème de l’amour, car j’ai relevé dix occurences du verbe aimer dans ce poème (apparition d’une unité linguistique dans le discours).
    octroyer : Il est heureux, car on lui a octroyé une prime (accorder quelque chose à titre de faveur).
    œcuménisme : L’œcuménisme offre un esprit positif, car il est basé sur l’échange et le dialogue (mouvement visant le rassemblement des Églises chrétiennes).
    Œdipe : Le complexe d’Œdipe consiste, pour un enfant d’environ trois ans, à tourner ses désirs amoureux vers le parent de sexe opposé et à éprouver une hostilité pour le parent de même sexe, vécu comme un rival (héros de la mythologie grecque qui, selon les prédictions d’un oracle, est amené par le destin à tuer son père et à épouser sa mère).
    office : Mon bureau est tellement vaste qu’il fait office de chambre d’ami (fonction que l’on remplit, charge qu’on occupe, service qu’on accomplit ; cérémonie religieuse).
    offusquer : Vos insultes sont tellement grossières qu’elles m’ont offusqué (choquer, scandaliser).
    oiseux : Évitez-nous ces remarques oiseuses (inutile, sans intérêt, superficiel).
    oisif : Ce n’est pas sa vie oisive qui l’aidera à surmonter ses épreuves (qui se plaît à ne rien faire, inactif).
    olfactif : Si tu veux être parfumeur, ton sens olfactif doit être très développé (relatif à l’odorat).
    ombrageux : Depuis que l’on s’est moqué de lui, son caractère est devenu ombrageux (susceptible, méfiant).
    omnipotent : Ce tyran omnipotent provoque la crainte dans tout le pays (qui a un pouvoir absolu).
    omniscient : Le narrateur est omniscient dans un texte qui offre une vision illimitée (qui sait tout).
    omnivore : Le porc est omnivore (qui mange de tout).
    onéreux : Je n’ai pas pu acheter cet ordinateur, car il est onéreux (qui coûte cher).
    onirique : J’apprécie beaucoup l’atmosphère onirique des tableaux de Magritte (qui est relatif au rêve).
    opérationnel : L’école qui vient d’être construite ne sera opérationnelle que dans un mois (qui peut être mis en service, capable d’agir) .
    opératoire : Le concept que tu as inventé ne me semble pas opératoire (qui permet de résoudre certains problèmes ; relatif aux opérations chirugicales).
    opiner : Il opina de la tête, car il était muet (approuver, acquiescer).
    opiniâtreté : Il est courageux, car il résiste avec opiniâtreté (volonté, persévérance, détermination).
    opportun : Ta visite me semble opportune, car elle a besoin de ton soutien (qui vient à propos, qui convient).
    opportunisme : Je n’apprécie pas l’opportunisme qui me fait penser au profit (action de tirer parti des circonstances en vue de soigner ses intérêts personnels).
    opportunité : L’opportunité d’une augmentation des impôts est discutable, car les charges sont déjà très élevées dans notre pays (caractère de ce qui est opportun).
    opprobre : Elle est l’opprobre de sa famille, car elle est devenue prostituée (honte, déshonneur).
    opter : Après un mois de réflexion, j’ai opté pour la vie à la campagne (faire un choix entre plusieurs possibilités).
    optimiser : Si tu veux optimiser ton site Internet, tu dois veiller, notamment, à ne pas commettre de fautes d’orthographe (obtenir le meilleur résultat, tirer le meilleur parti possible d’une entreprise ou d’une action).
    opulent : Il est en faillite, car il a mené un train de vie opulent (riche, luxueux, abondant).
    oraison : Le prêtre a prononcé une oraison qui n’en finissait plus (prière méditative) !
    oral (stade) : Ce bébé est à son stade oral, car il aime sucer son pouce (premier stade que traverse la sexualité infantile au cours de son évolution : au cours de ce stade le bébé découvre les plaisirs liés à la succion).
    oratoire : Cette femme m’impressionne, car elle a un don oratoire assez étonnant (qui concerne l’art de parler en public).
    ores (d’— et déjà) : À mon avis, la victoire finale est d’ores et déjà inévitable (dès maintenant).
    orgiaque : Il se vante d’assister à des fêtes orgiaques (qui évoque une orgie, c’est-à-dire une partie de débauche).
    originel : Je ne connais pas les causes originelles du conflit (qui remonte à l’origine).
    oripeaux :
    1) Il est curieux de voir cet aristocrate portant des oripeaux (vieux vêtements usés qui ont gardé des traces de spendeur).
    2) Elle avait tous les oripeaux de la féminité : ongles longs peints, talons hauts, maquillage légèrement outrancier (faux éclat, clinquant)
    ornière : Il a suivi l’ornière en sortant ce film américanisé aux nombreux effets spéciaux (routine ; situation pénible).
    orthodoxe : Il fut chassé de son parti, car sa conduite n’était pas orthodoxe (conforme à la doctrine, aux règles).
    osmose : Il est positif que l’école favorise l’osmose entre les diverses catégories d’enfants (influence réciproque, fusion progressive).
    ostensible : Je n’ai aucune difficulté à le cerner, car son mépris est ostensible (qui est fait de façon voyante, qui est affiché intentionnellement).
    ostentation : Elle n’était pas très discrète, car elle montrait ses bijoux avec ostentation (mise en valeur excessive, étalage d’une qualité ou d’un avantage).
    ostracisme: Ce jeune est frappé d’ostracisme par les élèves de sa classe (hostilité d’un groupe à l’égard d’un individu).
    ourdir : Je n’ai pas voulu participer à cette conspiration qui était ourdie contre cet innocent (combiner, monter, tramer, machiner).
    outrage : Ce journaliste, ayant dénoncé une affaire scandaleuse, est poursuivi pour outrage aux bonnes moeurs alors que le vrai responsable est toujours en liberté (grave offense, dommages subis par quelqu’un ou commis contre des règles).
    outrancier : Ses propos outranciers nous ont offusqués (démesuré, excessif).
    outrecuidance : Il s’est montré d’une outrecuidance insupportable (attitude orgueilleuse, présomptueuse).

     

    P

    pactole : Il pourra enfin vivre décemment, car son invention lui a procuré un pactole (trésor, source de richesse).
    paganisme : On peut parler d’un paganisme hellénique, car les grecs avaient plusieurs dieux (nom donné par les chrétiens de la fin de l’Empire romain aux religions polythéistes ; l’Antiquité gréco-romaine).
    pair : Cocteau disait qu’un artiste ne pouvait attendre aucune aide de ses pairs (ce qui est égal ou pareil, personne qui occupe le même rang dans la société).
    palabre : Je n’ai pas envie de perdre mon temps en palabres (discussion sans fin, inutile).
    pallier : Il faudra trouver les moyens de pallier la crise économique (remédier provisoirement à un problème).
    panacée : Il n’y a pas de panacée pour résoudre les problèmes de communication dans la société (remède universel).
    panache : Le public l’avait ovationné, car il avait remporté la compétition avec panache (éclat, bravoure spectaculaire).
    pantalonnade :
    1) Le mot «pantalonnade » vient du nom propre Pantalon, personnage ridicule de la comédie italienne (farce burlesque — ou comédie bouffonne — assez grossière destinée à amuser le public populaire).
    2) Heureusement qu'il y avait des intellectuels pour remonter le niveau du débat qui risquait de se transformer en une véritable pantalonnade (aventure grotesque dont les acteurs se montrent ridicules).
    3) Ce discours électoral n’est qu’une pantalonnade (démonstration hypocrite de sentiments d’amitié, de loyauté).
    panthéisme : On a parlé d’un panthéisme chez Giono qui parfois insiste sur le caractère vivant et sacré de la nature (divinisation de la nature : Dieu est le monde et le monde est Dieu).
    paradigme :
    1) Le verbe « finir » est le paradigme de la conjugaison des verbes en -ir (mot-type qui sert d’exemple).
    2) Le paradigme de la haine contient l’éventail des mots susceptibles d’exprimer ce sentiment : antipathie, aversion, etc (ensemble des mots ou des éléments correspondant à une notion de référence : mots substituables les uns aux autres et entre lesquels le locuteur devra faire un choix).
    paramètre : Tu apprendras au cours d’économie que l’inflation dépend de plusieurs paramètres (facteur dont dépend un phénomène).
    parangon : Ce type d’homme est plutôt rare, car il est un parangon de vertu (modèle).
    parasiter : Ces individus parasitent la société, car ils ne veulent pas travailler (vivre au détriment de quelqu’un, perturber).
    parcimonie : Cet homme a peur de reconnaître les qualités des autres, car il distribue les compliments avec parcimonie (tendance à épargner beaucoup et à distribuer peu, à réduire au strict minimum ce qu’on accorde).
    paria : Les gens le traitent en paria, car sa franchise les dérange (personne repoussée et méprisée par un groupe).
    parité : Il est regrettable que la parité des salaires entre hommes et femmes ne soit pas toujours respectée (égalité).
    parjure : En trahissant sa promesse de fidélité, il a commis un parjure (violation d’un serment, personne qui a violé un serment).
    paroxysme : Les pompiers sont exténués, car l’incendie est à son paroxysme (point culminant).
    parricide : Ce meurtre a été élucidé : c’est un parricide (meurtre du père ou de la mère, personne qui a commis ce meurtre).
    partial : Ce juge a été partial, car il connaissait l’accusé (qui prend parti pour ou contre quelqu’un ou quelque chose sans souci de justice ni de vérité).
    particularisme : Il faut respecter le particularisme de cette ethnie si l’on veut éviter un soulèvement (attitude d’une population qui veut garder ses libertés, ses particularités culturelles et linguistiques).
    parturition :
    1) La parturition des animaux (accouchement naturel).
    2) L’écriture d’un livre est parfois vécue comme un douloureuse parturition (accouchement symbolique).
    passéisme : Le passéisme constitue parfois un obstacle au désir d’améliorer le futur (attachement excessif au passé).
    patent : Je suis scandalisé, car il a subi une injustice patente (évident, manifeste, notoire, reconnu).
    paternalisme : Méfie-toi du paternalisme de certains dictateurs (tendance à imposer un contrôle, une domination sous couvert de protection).
    pathétique : Je fus favorablement impressionné par ce plaidoyer qui était pathétique (profondément émouvant).
    pathologie : Je ne suis pas étonné que la pathologie du cancer nécessite de nombreux efforts de recherche (étude des causes et des symptômes des maladies).
    pâtir : On connaît des patients qui pâtissent des erreurs médicales (souffrir de, subir des dommages).
    patriarcal : On peut comprendre que les femmes n’aient pas toujours appécié le pouvoir patriarcal (fondé sur l’autorité paternelle).
    patrimoine : Il ne soit pas s’inquiéter sur le plan financier, car son patrimoine familial est immense (ensemble des biens qu’on hérite ou qu’on possède).
    patronyme : Les élèves étaient choqués, car le professeur les appelait par leur patronyme (nom de famille).
    paupérisation : La baisse du pouvoir d’achat accroît la paupérisation (appauvrissement d’une classe sociale).
    pécuniaire : Il est heureux que votre situation pécuniaire se soit améliorée (qui a rapport à l’argent).
    pédant (nom ou adj.) : Il ne supporte pas ce professeur qui parle sur un ton pédant (personne prétentieuse qui fait étalage de son savoir ; qui manifeste un désir d’étaler le savoir).
    péjoratif : Le mot « pleurnichard » a un sens péjoratif (qui a un sens défavorable).
    pénates : Il est temps de regagner vos pénates (le foyer, la demeure, le domicile) !
    perclus: Ce malade est perclus de douleurs (incapable de se mouvoir à cause de maux physiques ; accablé de difficultés paralysantes).
    pérégrination : Mes pérégrinations m’ont permis de découvrir plusieurs pays (déplacement en de nombreux endroits).
    péremptoire : Votre ton péremptoire empêche tout dialogue (catégorique, tranchant, qui détruit d’avance tout objection).
    pérennité : La poignée de main est une coutume dont la pérennité n’est pas à discuter (caractère de ce qui dure toujours ou très longtemps).
    perfide : Cette insinuation perfide est intolérable (déloyal ; nuisible, dangereux).
    péricliter : Il était au bout de ses forces, car son commerce avait périclité en quelques mois (dépérir, décliner).
    périple : Nous te montrerons des photos de notre magnifique périple au Cameroun (voyage, boucle, randonnée importante).
    pernicieux : Les gens ne se rendent pas toujours compte de l’influence pernicieuse de la violence à la télévision (nuisible, dangereux).
    perpétrer : Il fut condamné, car il avait perpétré un crime (commettre un forfait).
    persifler : Il est très désagréable de vous entendre toujours persifler (ridiculiser quelqu’un par des propos ironiques, se moquer) !
    perspicace : Cette affaire exige l’intervention d’un détective perspicace (clairvoyant).
    pertinent : Il était heureux, car son professeur lui avait donné des conseils pertinents (judicieux, qui convient tout à fait).
    pétulant : Comme le temps était superbe, la foule était joyeuse et pétulante (exubérant, plein de vitalité).
    phallocrate : Ce goujat est aussi un phallocrate (partisan de la domination des hommes sur les femmes).
    philosophe : Il est heureux, car il vit en philosophe au milieu de la nature (personne qui élabore une doctrine ou des éléments de doctrine philosophique ; homme sage qui médite et vit selon ses principes).
    philosophie : La philosophie consiste notamment à se poser des questions sur le monde qui nous entoure (ensemble des recherches de l’esprit humain centrées sur les questions fondamentales du monde et de l’homme ; système philosophique élaboré par un penseur ; attitude de sagesse ).
    phobie : Les gens se moquent de moi, car j’ai la phobie des araignées (peur maladive).
    physionomie : Sa physionomie est sympathique, mais cela ne suffit pas pour en faire un bon vendeur (ensemble des traits du visage).
    piètre : Il n’a aucune chance, car c’est un piètre candidat (médiocre, sans valeur).
    pittoresque : Les coutumes de ce village sont pittoresques (qui est digne d’être peint, qui charme par un aspect original, qui dépeint d’une manière colorée et imagée).
    placide : C’était un homme placide, car rien ne le bouleversait (flegmatique, particulièrement calme).
    plaidoyer : Son plaidoyer pour la défense des femmes battues nous a émus (discours prononcé par l’avocat pour défendre un accusé, défense passionnée d’une personne, d’une cause ou d’une idée).
    platitude : De nombreux films américains sont remplis de platitude (banalité, idée toute faite).
    platonique :
    1) Il avait une conception assez platonique de la vie (qui se rapporte aux idées de Platon : Platon était un philosophe grec pour qui le monde des Idées était le seul monde véritable).
    2) Les gens étaient étonnés, car ils avaient décidé de vivre un amour platonique (chaste, idéal, virtuel).
    plausible : Cette explication de l’accident volontaire me semble peu plausible (vraisemblable, susceptible d’être admis).
    plébisciter : Le film Matrix a été largement plébiscité par les jeunes (vote direct du corps électoral par oui ou par non sur la confiance qu’il accorde à la personne qui a pris le pouvoir ; élire quelqu'un ou approuver quelque chose à une majorité écrasante).
    pléthore : Il aura peu de chance, car il y a une pléthore de candidats à ce concours (surabondance, excès, profusion).
    pleutre : Ce pleutre s’est enfui quand j’ai été attaqué (lâche, poltron).
    poindre : Tu peux t’estimer heureux, car nous voyons poindre des signes prometteurs (commencer à paraître).
    pointilleux : Il est dans ton intérêt de maîtriser ta matière, car l’examinateur est assez pointilleux (qui se montre d’une minutie extrême dans ses exigences).
    polémique (nom et adjectif) : Ce livre a déclenché une véritable polémique (controverse, violent débat politique ou intellectuel ; qui vise à une discussion vive ou agressive).
    policé : La vertu n’apparaît pas davantage dans les sociétés les plus policées (civilisé).
    polythéisme : Le polythéisme était fréquent dans les religions antiques (fait de croire en plusieurs dieux).
    polyvalent : Tu as de la chance, car cet ouvrier est polyvalent (capable d’exécuter différentes tâches, d’occuper différentes fonctions ; qui peut avoir différents usages ou qui concerne différents domaines).
    pompe : Il ne méritait pas d’être fêté en grande pompe (cérémonie, apparat, magnificence).
    pondérer : Tu peux te fier à son jugement, car c’est un homme à l’esprit pondéré (équilibrer, mesurer).
    postérité : De nombreux écrivains espèrent passer à la postérité (ensemble des générations futures).
    posthume : Il est regrettable qu’il ait reçu une décoration posthume, alors que de son vivant il n’a obtenu que peu de marques de reconnaissance (qui est attribué à quelqu'un après sa mort).
    postiche : ll croit que moustache postiche permettra de ne pas le reconnaître (faux, artificiel).
    postulat : Partons du postulat qu’on parle pour dire quelque chose (principe de base indémontrable qui paraît incontestable).
    postuler : Étant donné vos qualités, vous pouvez postuler pour le poste de directeur (solliciter un poste, être candidat à).
    posture : L'entreprise est en mauvaise posture (situation dans laquelle on se trouve).
    potentat : Ce patron est très désagréable, car il se comporte en potentat (despote, souverain absolu).
    potentiel :
    1) Tu ne dois pas avoir de crainte, car tu as des clients potentiels (qui existe en puissance, à l’état de possibilité, virtuellement)
    2) Le potentiel militaire d'un pays (ensemble des capacités, des ressources susceptibles d’être utilisées).
    poupe (avoir le vent en —) : Cet homme est sûr de lui , car il a le vent en poupe (être poussé par le succès, favorisé par les circonstances : la poupe est l’arrière d’un navire).
    pourfendre : Il pourfend la société de consommation qui offre toutes les facilités aux jeunes (attaquer vigoureusement).
    pourvoyeur : Heureusement que ces personnes abandonnées aient un pourvoyeur de vivres (fournisseur).
    pragmatisme : Votre pragmatisme a permis de résoudre immédiatement le problème (recherche d'une solution par l’action, au lieu de partir d’idées préconçues ou d’analyses théoriques).
    préambule : En guise de préambule, voici quelques explications (introduction, entrée en matière).
    précarité : La précarité de cet emploi constitue un risque (fragilité, instabilité).
    précepte : Les personnes plus âgées aiment donner de bons préceptes (formule qui prescrit un devoir, exprime une leçon, recommande un principe).
    prédateur :
    1) Le renard est un prédateur pour la poule (animal qui se nourrit des proies qu'il chasse).
    2) Méfie-toi de cet homme d’affaires, car c’est un véritable prédateur (personnage dévastateur dans le monde politique ou économique).
    prédestination :
    1) Le jansénisme a soutenu la thèse de la prédestination (Sens religieux : décision divine qui, d’avance, voue un individu à être damné ou à être sauvé. Cette doctrine, développée par le calvinisme et le jansénisme, a été vivement combattue par l’Église, car elle niait la liberté humaine et la valeur des mérites personnels) .
    2) On a parfois l’impression que certaines personnes à qui arrivent tous les malheurs sont victimes d’une prédestination (fixation à l'avance de la destinée d'une personne comme si elle était le fruit de la fatalité).
    prédilection : J'ai une prédilection pour les cours de langues (préférence marquée).
    préjudice : Je tenais à vous dire que vos paroles m'ont causé un préjudice (dommage, acte nuisible, tort).
    préméditation : Il est sans aucune excuse, car il a commis un meurtre avec préméditation (intention d'accomplir un acte condamnable).
    prémices : Les prémices d’un amour sont souvent émouvants (premiers commencements, débuts prometteurs).
    prémisse : Les augmentations du prix du pétrole ont malheureusement été les prémisses d'une crise en Occident (fait initial dont découle une conséquence).
    prémonitoire : Heureusement qu’un songe prémonitoire l'ait averti du danger (qui avertit de ce qui va se passer).
    prémunir : Il faut prémunir les jeunes contre la drogue (protéger quelqu'un contre quelque chose).
    prépondérant : Je suis content que des élèves aient joué un rôle prépondérant dans la réalisation du spectacle (dominant, primordial).
    prérogative : Jadis la noblesse estimait devoir jouir de certaines prérogatives (privilège attaché à certaines personnes, avantage lié à certaines fonctions).
    prescription : Après un certain nombre d'années, il y a prescription pour la condamnation des délits (délai à la fin duquel certaines obligations disparaissent ; recommandation ou ordre précis).
    présomption :
    1) Je vous signale que de graves présomptions pèsent sur vous (supposition basée sur des indices, hypothèse).
    2) Je ne supporte pas cet homme plein de présomption (bonne opinion que l’on a de soi-même, suffisance)
    présumer :
    1) Nous présumons que vous êtes honnête (supposer d'après certains indices).
    2) Il se croyait invincible étant donné qu’il avait toujours présumé de ses forces (compter excessivement sur).
    prévaloir : Il me semble que les actes doivent prévaloir sur les intentions (avoir valeur supérieure, l’emporter, prédominer).
    primauté : De nombreuses philosophies ont insisté sur la primauté de la dimension altruiste (supériorité).
    probant : Ses parents sont satisfaits, car il a obtenu des résultats scolaires probants (qui prouve sérieusement, convaincant).
    probatoire : Avant de t’inscrire, tu devras passer un examen probatoire (qui permet de vérifier qu'une personne a les qualités requises).
    probité : Il me semble indispensable d’exercer le métier de professeur avec rigueur et probité (honnêteté).
    problématique (nom) : Nous ne pourrons pas trouver aujourd’hui toutes les solutions, car la problématique du chômage est complexe (ensemble des problèmes posés par un sujet).
    procédure : Si tu veux être reconnu dans cette fonction, tu dois suivre une certaine procédure (ensemble de règles ou de formalités qu’il faut suivre pour parvenir à un certain résultat ; ensemble des procédés à mettre en oeuvre pour parvenir à un résultat).
    processus : Le processus de fabrication des explosifs est gardé secret (enchaînement de phénomènes aboutissant à un résultat donné).
    procuration : Grâce à sa procuration, je peux voter en son nom (mandat que l'on donne à quelqu'un pour agir à sa place).
    prodigue :
    1) Connais-tu la parabole de l’enfant prodigue (qui dépense sans mesure) ?
    2) J’ai de la chance, car vous êtes prodigue de conseils utiles (qui distribue généreusement).
    profane :
    1) Pour réaliser ta thèse en sciences religieues, tu devrais commencer à éliminer les auteurs profanes (qui est étranger à la religion).
    2)Tu ne pourras pas lui demander des conseils, car, en matière d'art, c’est un profane (personne qui n'est pas initiée à un domaine des connaissances).
    profaner : Je ne comprends pas comment il peut profaner un aussi grand sentiment que l’amour (violer le caractère sacré d'une religion, dégrader tout ce que l’homme respecte en société).
    proférer : Tu devrais te calmer et te rappeler que proférer des menaces constitue un délit (prononcer à voix haute).
    professer : Dans certains pays, professer sa foi mène à la prison (déclarer avec force, affirmer publiquement).
    prohiber : Il est heureux que notre législation ait prohibé l'usage de certaines drogues (interdire légalement).
    prolétaire : Dans la terminologie marxiste, le prolétaire s'oppose au capitaliste (personne qui ne possède pour vivre que les revenus de son travail : il exerce un métier manuel et a un niveau de vie relativement bas).
    proliférer : Un défaut prolifère plus facilement qu'une vertu (se multiplier, foisonner).
    prolifique : La souris est un animal prolifique (qui se multiplie rapidement, qui produit beaucoup).
    prolixe : Cet écrivain me semble prolixe : je préfère la concision (abondant en paroles ou en phrases, qui est trop long).
    prométhéen : La civilisation occidentale est marquée par l’esprit prométhéen (qui exprime une foi en l'homme et ses capacités d'action digne du mythe de Prométhée).
    promiscuité : Je déteste les transports en commun qui imposent la promiscuité (assemblage d'individus de tous genres, obligés de vivre à proximité les uns des autres).
    promptitude : La promptitude de son réflexe lui a sauvé la vie (rapidité, instantanéité).
    promulguer : Il était urgent que l'État promulgue une loi contre la drogue (publier une loi, un texte de loi, un décret, pour en rendre l’application obligatoire et officielle).
    propédeutique : On peut considérer que la dissertation développe des qualités de rigueur qui en font une propédeutique à l’enseignement supérieur (enseignement ou formation de base qui prépare à des études plus approfondies).
    propension : Vous ne pourrez pas me berner, car votre propension à mentir est bien connue (tendance, disposition naturelle).
    prophétique : Cette vision prophétique nous promet un bel avenir (qui annonce l'avenir).
    proroger : L’échéance a été prorogée, ce qui nous permettra de ne pas prendre de décision trop rapidement (renvoyer à une date ultérieure, accorder un délai à, faire durer au-delà de la date d’expiration fixée).
    proscription : La proscription des publicités pour le tabac est de plus en plus fréquente (interdiction).
    prosélytisme : Faire du prosélytisme pour convaincre les autres d’être de notre avis me semble être une attitude indigne (action visant le recrutement de nouveaux adeptes).
    prospective : Imaginer le nombre d’habitants sur la terre en 2050 est de l’ordre de la prospective (ensemble de recherches destinées à prévoir le futur).
    protagoniste : Les protagonistes du coup d’état ont été emprisonnés (personnage principal ou l’un des personnages principaux d’une oeuvre de fiction ; personne qui a un rôle essentiel dans une affaire).
    protéiforme : Cet artiste est protéiforme, car il a abordé tous les sujets (qui se présente sous diverses formes, qui se présente sous les aspects les plus divers).
    protocole : Elle n’est pas satisfaite, car le protocole impose aux dames le port d'un chapeau (ensemble des règles à respecter dans des cérémonies ou dans des relations officielles ; registre contenant les décisions d’une assemblée).
    prototype : Un prototype de fusée s'est écrasé lors des essais (premier exemplaire d'un appareil, destiné à l'expérimentation de ses qualités).
    providence : Ce retard a été ma providence, car mon prédécesseur a été retrouvé sous les décombres de l’immeuble (événement ou personne qui sauve une situation critique).
    prude : Cette vieille demoiselle est fort prude (vertueux, austère, qui réprouve les moeurs relâchées, qui se scandalise des propos osés).
    psychanalyse :
    1) L’inconscient est une des notions clefs en psychanalyse (théorie générale du psychisme humain élaborée par Freud — 1856-1939 — et par ses disciples).
    2) À travers la psychanalyse, l’analyste fait une investigation méthodique de l’inconscient de son patient ( méthode thérapeutique mise au point par Freud pour interpréter et traiter un certain nombre de troubles psychiques en analysant leurs causes profondes).
    psychologie :
    1) Pour étudier la psychologie, tu devras étudier pendant cinq années universitaires (étude scientifique des phénomènes psychiques).
    2) Il a de la psychologie, car il est apte à comprendre les réactions de son entourage (connaissance plus ou moins intuitive d’autrui)
    3) Ce roman n’est pas d’une très grande richesse, car tous les personnages ont une psychologie rudimentaire (ensemble des états d'âme, des caractères dominants d'une personne).
    psychopathe (nom ou adjectif) : De plus en plus de films révèlent des comportements de psychopathe (malade mental dont le comportement est caractérisé par l’impulsivité, l’instabilité et l’incapacité d’adaption au milieu).
    psychose :
    1) Voici deux formes de psychose classique : la schizophrénie et la paranoïa (grave maladie mentale qui perturbe en profondeur la personnalité du sujet, altère ses fonctions intellectuelles et lui fait perdre le contact avec la réalité).
    2) Lorsque les gens vivent une psychose de guerre, ils dévalisent les magasins (obsession généralement collective qui se traduit par une panique générale).
    psychosomatique : On oublie trop souvent que des symptômes physiques peuvent être de nature psychosomatique (se dit de troubles corporels dont la cause est psychique).
    publiciste : Cet écrivain est aussi un publiciste (personne qui publie des articles dans les journaux comme écrivain politique ou journaliste).
    pudibond : Un comité de femmes pudibondes a exigé le retrait de cette publicité représentant une femme nue recouverte par son bébé (qui est d'une pudeur exagérée).
    pudique : Cet écrivain a fait une allusion pudique à la relation sexuelle des protagonistes (qui a de la pudeur, plein de réserve ou de discrétion).
    pugnacité : La pugnacité de ce journaliste a permis de découvrir une affaire de corruption (combativité, goût de la lutte).
    pulluler : Il est regrettable que les gadgets pullulent dans notre société de consommation (se multiplier ou se manifester en très grand nombre).
    purisme : Cet écrivain fait preuve d'un purisme exagéré, car il n’accepte pas que la langue puisse évoluer (attitude qui consiste à vouloir préserver la pureté de la langue ; attitude de respect des règles les plus stictes).
    puritain : Son esprit est peu ouvert, car il a reçu une éducation puritaine (propre à la secte des puritains qui affichaient une pureté morale scrupuleuse, un respect rigoureux des principes).

    un clic pour la suite Q à Z


    Illustration : Emilio Danero


  • Emilio DaneroLe vocabulaire essentiel (5)

    Voici la fin du vocabulaire essentiel qui répertorie les mots de la lettre Q à la lettre Z.


    Q

    qu'en-dira-t-on : Je comprends qu’il puisse se moquer du qu'en-dira-t-on (opinion générale des autres sur la conduite de quelqu'un).
    quiétude : Pour étudier mes examens, je dois travailler en toute quiétude (tranquillité).
    quintessence : Les films italiens représentent pour moi la quintessence de l'art cinématographique (ce qu'il y a de plus pur, d’essentiel, de meilleur).
    quolibet : Il s’est enfui sous les quolibets de ses condisciples (moquerie).
    quote-part : N’oublie pas que chaque membre du club doit payer sa quote-part (part d'une somme que l'on doit payer ou recevoir).

    R

    radical : Tu seras vite guéri, car c’est un remède radical ( qui agit en profondeur ; essentiel, fondamental).
    radicalisme : Le radicalisme des partis politiques extrémistes m’est insupportable (intransigeance absolue).
    rallier : Notre association compte rallier tous les adversaires de la violence (rassembler des personnes autour d'une cause commune ; rejoindre un groupe, un parti).
    raréfaction : Les alpinistes souffrent de la raréfaction de l'air (fait de se raréfier, de devenir de plus en plus rare).
    rassis : C’est un homme de sens rassis (pondéré, réfléchi).
    ratifier : Le conseil des ministres a ratifié le traité de paix (approuver officiellement, valider).
    rationalisation : La rationalisation de l'agriculture a permis de doubler la production de céréales (action qui consiste à rendre une organisation plus efficace).
    rationalisme : Le rationalisme s'oppose à la superstition (doctrine qui rejette tout ce qui n'est pas conforme à la raison, qui n’accepte de croire que ce qui est démontré).
    rationnel : Une pensée rationnelle doit, me semble-t-il, s’allier à une part d’irréalisme (conforme à la raison, à la logique).
    réactionnaire : L'esprit réactionnaire est conservateur (qui s'oppose au progrès social, à l’évolution des idées et des institutions).
    rebattu : Cet argument est rebattu, car nous l'avons trop souvent entendu (très banal, qui a été très souvent répété).
    rebours (à) : Tu n’as plus que vingt secondes pour quitter les lieux, car le compte à rebours a commencé (en sens inverse).
    récalcitrant : Les élèves récalcitrants ont été punis (qui résiste avec entêtement, qui est rebelle aux injonctions).
    récapitulatif (adjectif ou nom) : Ce graphique récapitulatif te permettra de clarifier la situation (qui sert à répéter en énumérant les points principaux).
    recenser : Recensons les volontaires avant de nous lancer dans cette entreprise (dénombrer, inventorier) !
    récession : Quand la récession devient sévère, on parle de crise (fléchissement de l'activité économique).
    récidiver : Comment empêcher les délinquants de récidiver (commettre à nouveau une infraction) ?
    reclus : Son esprit est peu ouvert aux autres, car il a mené une existence recluse (isolé, renfermé).
    recouvrer : Il était temps qu’il recouvre la raison, car je commençais à m’inquiéter (récupérer).
    récrimination : J'en ai assez de vos récriminations (reproche) !
    recrudescence : La recrudescence des combats l’a profondément perturbé (reprise soudaine).
    rectitude : J’apprécie ce professeur, car il est d'une rectitude exemplaire (droiture morale et intellectuelle).
    récurrence : On peut observer une récurrence du thème de l’amour dans la poésie romantique (répétition fréquente d'un phénomène).
    récuser : J’ai décidé de recuser ce témoignage qui me semble peu crédible (refuser d'admettre, repousser ; refuser d’accepter quelqu’un comme juge, expert, juré, arbitre ou témoin).
    rédempteur : Certaines personnes estiment que la souffrance peut être rédemptrice (qui sauve, qui rachète, c’est-à-dire qui relève d’une déchéance morale ou remet sur le droit chemin).
    rédhibitoire : Sa faiblesse rédhibitoire en mathématique lui fermera les portes d’un enseignement trop scientifique (qui constitue un obstacle, un empêchement radical à la réalisation de quelque chose).
    réfection : La réfection du château en ruines attirera de nouveaux visiteurs (action de remettre à neuf).
    référendum : Par un référendum, le personnel de l'entreprise s'est prononcé en faveur du plan de sauvetage de celle-ci (consultation générale sur une question précise à laquelle il faut répondre par oui ou par non).
    référer : Le mot « centaure » réfère à une réalité imaginaire (faire référence à).
    référer (en … à) : J’en référerai au directeur s’il le faut (en appeler à une autorité supérieure en vue d’une décision).
    référer (se … à) : Si tu veux réaliser une bonne dissertation, je te conseille de te référer au Petit Robert (recourir à l’autorité d’une personne ou d’un texte, prendre comme référence).
    refoulement :
    1) sens psychologique : Il ne profite jamais de la vie, car il refoule constamment ses désirs (action qui empêche consciemment certains désirs de s’exprimer).
    2) sens psychanalytique : phénomène inconscient de défense par lequel le moi rejette une pulsion (sexuelle, agressive...) ; c’est le surmoi qui, déclenchant le mécanisme de la « censure », suscite le refoulement.
    réfractaire : L’anarchiste est réfractaire à toute forme d’autorité (qui résiste, qui refuse de se soumettre, qui est rebelle).
    refréner : Il était temps que tu refrénes ta colère (mettre un frein, contenir psychologiquement).
    réfuter : Je n'aurai pas de mal à réfuter votre objection qui me semble peu sérieuse (démontrer la fausseté).
    régénérer : Il voudrait régénérer la société qu’il juge décadente (reconstituer, faire renaître quelqu’un ou quelque chose en lui faisant retrouver ses qualités premières).
    régir : Afin d’éviter des abus, des règles bien précises régissent les relations commerciales (gouverner, fixer l’organisation).
    régression : La régression de la production économique risque de déstabiliser notre pays (diminution, recul).
    réhabiliter : Il faudra réhabiliter la mémoire de cet écrivain qui mérite d’être redécouvert (rétablir l’importance ou les droits de quelqu’un).
    réitérer : Tu devras réitérer ta demande, car ils oublient facilement les choses (répéter, renouveler).
    reliquat : Vous devez me payer le reliquat de la somme que vous avez commencé à me payer il y a un mois (ce qui reste à payer).
    réminiscence : Tu devras patienter, car mes réminiscences du passé sont rares (souvenir imprécis).
    rémission : Les hostilités entre ces deux pays n’ont malheureusement connu qu’une courte rémission (accalmie provisoire d’un mal ; période de calme, apaisement momentané).
    renchérir sur :
    1) Nous étions tous étonnés qu’il ait renchéri sur l’offre de son voisin (faire une enchère supérieure)
    2) Il a renchéri sur ce thème qui avait déjà été développé l’année passée (aller encore plus loin que, en actions ou en paroles).
    renégat : C’est un renégat, car il a révélé le secret que son ami lui avait confié (personne qui renie sa religion ; personne qui renie ses engagements, traître).
    répréhensible : Voler une vieille femme sans ressources est un acte que j’estime répréhensible (qui mérite d'être réprimandé).
    répression : La répression de la violence aux États-Unis est une oeuvre de longue haleine (action d'empêcher ou de punir les comportements illicites ; fait d’étouffer violemment un mouvement collectif de révolte ou de protestation).
    réprobation : Il a encouru la réprobation de son chef, car il était souvent en retard à son travail (blâme sévère).
    répudier : Heureusement qu’il a répudié les sentiments xénophobes qu’il éprouvait dans sa jeunesse (rejeter, repousser ; renvoyer son épouse en rompant le mariage).
    requête : Je présenterai une requête aux autorités communales afin qu’elles luttent davantage contre le banditisme (demande adressée à une autorité).
    réquisition : L’occupant allemand a exigé la réquisition de ce bâtiment scolaire (procédure juridique qui autorise une administration à exiger d’un individu la prestation d’un service ou la cession d’un bien).
    réquisitoire : Son discours était un réquisitoire violent contre la presse qui manipule les gens (texte ou discours par lequel on accuse quelqu’un ou on dénonce les imperfections de quelque chose ; plaidoierie accusatrice).
    résignation : Après de nombreux mois de combat contre sa maladie, il s’est abandonné à la résignation (fait d’accepter sans protester, tendance à soumettre).
    résilier : Lorsqu’il apprit qu’il avait perdu tout son argent dans une faillite, il résilia le contrat (mettre fin à un accord).
    résorber : Il faudra, cette année, résorber le déficit de l’entreprise si nous voulons la développer dans le futur (faire disparaître progressivement).
    respectabilité : Vous m’avez fait du tort, car vos calomnies ont nui à ma respectabilité (qualité d’une personne qui mérite le respect).
    respectif : Que chacun conserve sa place respective (qui concerne chaque personne ou chaque chose, par rapport — ou par différence — aux autres).
    ressentiment : Il éprouve du ressentiment envers cette personne qui l’a trahi (rancune, rancœur).
    restrictif : Je suis scandalisé, car le contrat de location de l’immeuble possède une clause restrictive à l’égard de certains étrangers (qui restreint, qui limite la portée de quelque chose).
    rétif : D’abord rétif, il s’est ensuite montré enthousiaste pour mon nouveau projet (indocile, qui résiste, difficile à persuader).
    rétorquer : Je lui ai rétorqué qu’il se trompait, mais cela ne l’a pas convaincu (objecter, répliquer).
    rétorsion : La communauté européenne a pris des mesures de rétorsion à l’égard de ce pays qui avait augmenté le prix de la bière à l’exportation (réponse analogue à un mauvais procédé, représailles).
    rétractation : La rétractation de son engagement nous a fortement déçus (fait de désavouer ce qu’on a fait ou dit).
    rétroactif : Méfie-toi, car cette loi pourrait avoir un effet rétroactif (qui exerce une action sur le passé).
    rétrocéder : Je ne désire pas lui rétrocéder le terrain qu’il m’avait offert, car sa situation est exceptionnelle (rendre à quelqu’un ce qu’on a reçu de lui).
    rétrograde : Tu ne pourras le convaincre de l’intérêt de ta réforme, car il a un esprit rétrograde (opposé au progrès).
    rétrospectif : L’oeuvre de ce peintre mérite qu’on en fasse une étude rétrospective (qui concerne le passé).
    rétrospective : J’ai eu l’occasion de voir une exposition fabuleuse qui était la rétrospective artistique du siècle dernier (exposition qui présente un récapitulatif des oeuvres d’un auteur ou d’une école, documentaire qui présente un bilan chronologique d’événements).
    revêche : Il m’est difficile de la côtoyer, car elle est d’une humeur revêche (qui est d’un abord difficile, qui manifeste un mauvais caractère, rébarbatif).
    révérer : Tout ce que les personnes plus âgées ont révéré est parfois méprisé par les jeunes (traiter avec grand respect, honorer une personne, vénérer une réalité sacrée).
    réversible : Certains regretteront que le temps n’est pas réversible (qui peut s’inverser, c’est-à-dire se produire dans un sens comme dans l’autre sens) !
    réviser : Ce procès a dû être révisé, car il contenait des failles juridiques (revoir, examiner de nouveau).
    révolu : L’époque de la machine à écrire est révolue depuis que l’ordinateur a été inventé (qui a achevé son temps ou qui a totalement disparu).
    révoquer : Ce fonctionnaire a été révoqué, car il était incompétent (destituer une personne d’une fonction ou d’une charge ; déclarer nul).
    rigorisme : Votre rigorisme témoigne d’un manque d’ouverture évident (attachement rigoureux, souvent excessif, aux règles morales ou religieuses).
    rocambolesque : Son aventure ne me semble pas crédible, car elle est tellement rocambolesque (se dit d'un récit riche en péripéties spectaculaires, en rebondissements inattendus et invraisemblable).
    rococo (nom et adjectif) :
    1) Le style rococo est apparenté au baroque (nom : style du XVIIIème siècle qui se caratérise par la profusion de l’ornementation).
    2) Cette horloge vieillotte me semblait rococo (adjectif : tarabiscoté, ridiculement compliqué, démodé).
    roturier : Certains nobles n’aiment pas se trouver en compagnie de roturiers (personne qui n'est pas noble).
    rouerie : Je me méfie de cette femme, car elle agit toujours avec rouerie (action pleine de ruse, de dissimulation).
    rudiments : Cet étudiant a des difficultés en français, car il n'a que des rudiments de grammaire (notions élémentaires).
    rustique : Ses manières rustiques n’ont pas plu à la femme qu’il a rencontrée (très simple et peu raffiné ; qui se rapporte à la campagne).

    S

    sacerdoce : Certains considèrent le métier de professeur comme un véritable sacerdoce (fonction qui présente un caractère fort respectable et quasi religieux en raison du dévouement et de l’abnégation qu’elle exige).
    sacraliser : La publicité sacralise la voiture qui devient parfois un véritable mythe (conférer une valeur sacrée à).
    sagacité : La sagacité de son analyse m’a profondément impressionné (perspicacité, clairvoyance).
    salubre : Le climat des pays chauds est peu salubre (sain, favorable à la santé).
    saper : Certains jeunes veulent saper l'autorité des parents (détruire les bases d'une réalité physique ou morale).
    sarcasme : Vos sarcasmes m'exaspèrent (moquerie ironique ou insultante).
    satellite : On a parfois l’impression que certains pays sont considérés comme des pays satellites par les USA (se dit d'un pays ou de personnages qui dépendent d'autres, plus puissants).
    satiété : Il n’en pouvait plus, car il avait atteint la satiété (état d'une personne dont la faim ou le désir sont amplement rassasiés).
    saturer: Nous aurons un bouchon, car l’autoroute est saturée (remplir à l’excès).
    satyre : Les jeunes filles ne devraient pas aller se promener dans ce bois, car la police y a signalé l’existence d’un satyre (homme lubrique qui poursuit les femmes de ses désirs obscènes, exhibitionniste).
    scabreux : Depuis que la majorité des employés sont partis, la situation me semble assez sacbreuse ; la jeune fille est choquée, car il lui tient des propos sacabreux (difficile, risqué ; inconvenant, qui choque la décence).
    scatologique : Ses plaisanteries scatologiques ne m’amusent pas (qui évoque les excréments).
    scélérat (nom et adjectif) :
    1) nom : Cet homme est un scélérat ! (personne qui a commis ou est capable de commettre des crimes ; personne qui fait des actions condamnables ;fripon).
    2) adjectif : Ses actions scélérates ont choqué les gens (infâme).
    scepticisme :
    1) sens philosophique : La philosophie de Descartes, liée au « doute méthodique », était empreinte de scepticisme (doctrine selon laquelle l’esprit humain ne peut parvenir à aucune vérité générale. Tout pouvant être mis en doute, il faut s’abstenir de juger).
    2) sens courant : Ton projet me plonge dans un profond scepticisme, car il me semble trop gigantesque (attitude d’incrédulité et de défiance).
    schème : Les schèmes de ce peintre sont difficiles à cerner dans le dernier tableau qu’il vient d’exécuter (forme ou structure d’ensemble d’un processus, d’un objet, d’une action, telle qu’elle est perçue ou imaginée par l’esprit humain).
    sciemment : Je ne comprends pas pourquoi il lui a fait du mal sciemment (volontairement).
    scission : Le parti vit une situation difficile, car il a subi une scission (action de se scinder, de se diviser).
    sclérose : Tu ne le convaincras pas de ton projet pourtant génial, car son esprit est complètement sclérosé (incapacité d’évoluer et de s’adapter, manque de souplesse, vieillissement).
    scorie : Je suis étonné que l’on ait attribué un prix à ce roman qui est, en fait, encombré de scories (déchet, sous-produit, partie médiocre ou mauvaise).
    sectaire : Son attitude sectaire témoigne de son intolérance (qui refuse toutes les idées différentes des siennes).
    séculaire : Chaque année, le village, attaché à ses coutumes séculaires, est en fête (qui existe depuis un ou plusieurs siècles).
    sécularisation : Le fait que le prêtre porte un habit proche de celui des autres hommes est un indice de sécularisation (passage à l’état laïque, non religieux).
    sédentaire (adjectif et nom) : Il ne t’accompagnera pas en voyage, car c’est un sédentaire (qui ne se déplace pas, qui reste attaché à son lieu d'habitation).
    sédition : Je fus frappé pas la violence de la sédition (soulèvement, révolte contre l’autorité).
    ségrégation : Je fus toujours scandalisé par la ségrégation entre les blancs et les populations de couleur (séparation méthodique des personnes sur base de leurs différences).
    sempiternel : Tes plaintes sempiternelles commencent à m’agacer (qui se répète indéfiniment).
    séquence :
    1) Le premier parcours que nous avons étudié en classe comprend plusieurs séquences (suite ordonnée d’éléments).
    2) au cinéma : Un plan-séquence est une séquence assez longue constituée d’un seul plan, filmé en continu par la caméra (suite de plans dont l’ensemble constitue une scène ayant son unité).
    sertir : Cette dissertation est sertie de brillantes citations (enchâsser une pierre précieuse dans une monture ; insérer).
    servile : Son obéissance servile témoigne de son manque de personnalité (qui manifeste une soumission excessive).
    servitude : Le peuple est réduit à une servitude scandaleuse (état de dépendance extrême, soumission ; contrainte).
    sexisme : Imaginer que toutes les femmes sont plus superficielles que les hommes, c’est faire preuve d’un sexisme incroyable (discrimination basée sur le sexe).
    sibyllin : Je ne comprends guère ses propos sibyllins (mystérieux, énigmatique, hermétique).
    sidérer : Je suis sidéré par l’annonce du décès de ce jeune homme (frapper de stupeur, abasourdir).
    sied à (du verbe « seoir ») : Vous êtes superbe, car cette robe sied parfaitement à votre silhouette (convient à).
    simulacre : Ce procès m’a scandalisé, car il n’était qu’un simulacre (manifestation qui n’a que l’apparence de la réalité qu’elle voudrait être, apparence trompeuse, faux-semblant).
    sine qua non : Mon départ de la présidence ne sera possible qu’à la condition sine qua non que vous retiriez vos chars (indispensable).
    sinécure : Il croyait que la profession d’enseignant était une sinécure (situation confortable et sans souci ; emploi bien payé et peu exigeant) !
    solde (être à la — de : nom féminin) : Il est à la solde d’un individu peu scrupuleux qui le manipule (être payé ou acheté par quelqu’un pour accomplir de basses besognes).
    solde (non masculin) : Tu devras me régler bientôt le solde de ta facture (reliquat d’un compte).
    solliciter :
    1) Il est parfois difficile de résiter aux publicités qui nous sollicitent sans cesse (inciter, stimuler, pousser à).
    2) J’ai malheureusement oublié de te solliciter au sujet de la décision que nous avons dû prendre (faire appel à quelqu’un).
    sollicitude : Ne crains rien, car il veillera sur toi avec sollicitude (attitude attentive et affectueuse envers une personne).
    sommaire (adjectif et nom) : Ses connaissances sommaires ne l’aideront pas à réussir (qui est brièvement résumé ; qui est réduit à sa forme la plus simple ; résumé, table des matières).
    sommer : Je vous somme de me répondre sans délai, si vous ne désirez pas avoir de problèmes (ordonner avec vigueur).
    sonder : Un tiers des personnes sondées se déclare favorable à la suppression des repas chauds (chercher à connaître les intentions ou les opinions de).
    sophisme : Les sophismes sont généralement destinés à tromper le public (raisonnement apparemment logique, mais qui est faux).
    sophistiqué : Ton style manque de simplicité, car il est trop sophistiqué (alambiqué, compliqué, recherché ; artificiel, affecté).
    soporifique : Cet exposé soporifique m’a profondément déçu (ennuyeux, qui plonge dans le sommeil).
    souffrir : La règle concernant l’interdiction de fumer dans ce restaurant ne souffre aucune exception (supporter, tolérer, admettre).
    spartiate : Nous étions tous étonnés, car il menait une vie spartiate (sévère et rigoureux comme les coutumes de Sparte).
    spécieux :Ton raisonnement spécieux ne risque pas d’être entendu (fallacieux, trompeur).
    spectre : Il est incroyable de constater que le spectre de la famine soit toujours présent à notre époque (idée effrayante, réalité menaçante).
    spéculation :
    1) Tu ne dois pas trop te fier à ces spéculations qui ne sont basées sur aucune donnée réelle (étude abstraite, recherche théorique)
    2) Ce terrain a fait l’objet d’une spéculation immobilière (opération qui consiste à acheter puis revendre pour faire des bénéfices).
    spolier : Un notaire véreux a spolié mon cousin de sa part d’héritage (dépouiller quelqu’un d’un bien qui lui revient).
    sporadique : Ce ne sont que des grèves sporadiques (qui existe çà et là ; qui se produit de temps à autre, irrégulier).
    standardisation : La standardisation des pictogrammes a favorisé leur utilisation massive (reproduction d’un modèle type ; uniformisation des modes de vie et de pensée).
    statut :
    1) Il pourra rester dans notre pays, car il a un statut de réfugié politique (ensemble de lois qui fixent les droits d’une personne).
    2) Le statut de l’enfant devrait être revalorisé lorsque l’on observe la façon dont il est parfois exploité dans certains pays (situation de fait d’une personne ou d’une catégorie).
    stigmatiser : L’auteur a stigmatisé la publicité qui crée des besoins artificiels (condamner, blâmer).
    stipuler : Les consignes de l’examen stipulent, entre autre choses, que vous pouvez utiliser le vérificateur orthographique (spécifier ; énoncer une condition précise dans un contrat).
    stoïcisme :
    1) La devise du stoïcisme est « supporte et abstiens-toi »(philosophie grecque de Zénon —340-263 avant J.-C. — selon laquelle le bonheur est dans la vertu et qui professe le détachement par rapport aux désirs et aux douleurs).
    2) On peut le féliciter, car il a fait preuve de stoïcisme (courage devant le mal et les malheurs).
    structuralisme : Le structuralisme en littérature considère que chaque oeuvre est composée de diverses parties qui ont des liens entre elles (théorie considérant que l’objet d’étude de chaque science humaine est une structure c’est-à-dire un ensemble ou un système composé de différentes réalités ayant des rapports entre elles).
    styliser : Le sculpteur a stylisé le modèle qu’il avait devant lui (représenter la réalité de façon simplifiée).
    subalterne : Il était déçu, car il avait un rôle subalterne dans le spectacle (secondaire, hiérarchiquement inférieur).
    subconscient : L’inconscient, à la différence du subconscient, est inaccessible à la conscience (zone psychique à laquelle on peut accéder par un effort d’introspection).
    subjectif : Nous savons tous que les goûts sont subjectifs (personnel, qui varie selon les individus).
    subjuguer : L’orateur a subjugué le public avec un sujet passionnant (charmer, envoûter).
    sublimation : Les conduites humanitaires sont des formes de sublimation (transformation de certaines pulsions en aspirations à des valeurs morales ou sociales).
    subodorer : Je subodore, à travers cette attitude soi-disant généreuse, une perfide manœuvre (deviner, pressentir).
    subordination : C’était un fonctionnaire tellement orgueilleux qu’il ne supportait pas son état de subordination à l’égard de son supérieur (le fait d’être soumis à l’autorité de quelqu’un).
    subrepticement : Certains n’ont pas apprécié qu’il ait agi subrepticement (par surprise, d’une manière dissimulée).
    subsidiaire : Les organisateurs de concours ajoutent souvent une question subsidiaire afin d’être assurés de ne pas avoir trop de gagnants (complémentaire) !
    substitut : Ce produit n’ est pas très bon, car il n’est qu’un substitut du champagne (produit de remplacement).
    substrat : La notion d’altérité est pour certains philosophes le substrat de leur idéologie (fondement, base).
    subversif : Un discours subversif (qui est de nature à renverser l'ordre établi, qui est susceptible de menacer les valeurs reçues).
    succédané : Ces romans-photos ne sont que de vulgaires succédanés de films (produit de remplacement, au sens péjoratif).
    succinct : Je vous demande une description succincte des faits plutôt qu’un long discours (bref, concis).
    suggestif :
    1) Sa mimique suggestive m’a fait comprendre son dégoût pour certains films trop commerciaux (qui suggère parfaitement ce qu’il évoque).
    2) Sa tenue suggestive ne plaisait guère à sa mère (qui suggère des idées ou des représentations érotiques).
    sujétion : Ce dictateur maintenait son peuple dans la sujétion (état de soumission ou de contrainte).
    summum : Il peut être heureux, car il est au summum de la gloire (sommet).
    superfétatoire : Il est préférable que tu te taises, car tes précisions sont superfétatoires (superflu, inutile).
    superstructure :
    1) La superstructure d’un bâtiment me semble assez bien conçue (partie supérieure d’une construction, située au-dessus du niveau du sol).
    2) Sens philosophique (dans le vocabulaire marxiste) : Pour les marxistes, la superstructure est produite par la réalité économique (ensemble des institutions — politiques, juridiques et culturelles — et des idéologies — doctrines philosphiques, religions, culture dominante — qui sont déterminées par les structures économiques et les rapports de production (c’est-à-dire l’infrastructure).
    supplanter : Il a utilisé une manoeuvre habile, destinée à supplanter les concurrents (prendre la place de, remplacer).
    supputer : Supputer le coût de ce spectacle est une démarche essentielle avant de commencer les répétitions (évaluer).
    suranné : Ses robes surannées ne la mettent pas en valeur (démodé, archaïque).
    surenchère : Les politiciens aiment faire de la surenchère en période électorale (proposition ou promesse qui dépasse largement celles des concurrents, fait d’aller encore plus loin en actions ou en paroles).
    surmoi : Le Surmoi censure les pulsions qui nous semblent néfastes et convertit les autres en aspirations légitimes, par sublimation (en psychanalyse, ensemble des interdits moraux qui règnent sur l’individu).
    sustenter (se) : N’oubliez pas de vous sustenter avant de partir à l’école (se nourrir).
    symbiose : Il était touchant d’ observer les membres de cette famille qui vivaient en symbiose (étroite union entre personnes, entre groupes).
    symptomatique : Son caractère me semblait symptomatique, car il pensait déjà à ses vacances alors qu’il venait d’être engagé (révélateur).
    synergie : Si nous voulons que les choses progressent, il faudra créer une synergie des moyens politiques et économiques (action coordonnée de plusieurs éléments).
    synopsis : Le synopsis du projet nous permet de voir plus clair (bref résumé au cinéma, vue d’ensemble).

    T

    tacite : Cet accord tacite ne sera pas suffisant (implicite, sous-entendu).
    taciturne : C’est un personnage taciturne, mais d’une remarquable intelligence (qui parle peu, sombre, morose).
    tangible : Voici enfin un résultat tangible (évident, bien réel).
    tare : Sa gourmandise est une vraie tare (défaut héréditaire, imperfection grave).
    targuer (se) : Il se targue d’écrire un roman en trois jours (se vanter).
    taxinomie : Je suis sans voix face à l’obsession taxinomique de ce botaniste (science de la classification)
    tempérance : La tempérance vous interdit de consommer des boissons alcoolisées si vous conduisez (modération).
    temporiser : Au lieu de prendre une décision ferme, il temporise (retarder une décision).
    tendancieux : Votre version des événements me semble tendancieuse (qui tente d'influencer le destinataire dans le sens des idées ou du parti pris de l’auteur ).
    ténu : Je regrette de devoir vous dire que vos chances de réussite sont ténues (très mince).
    tergiverser : Ne sachant quel projet accepter, il tergiverse (hésiter, prendre des détours pour masquer son indécision).
    terroir : Les coutumes du terroir devraient être préservées (région rurale).
    théocratie : Certains pays musulmans appliquent la théocratie (système politique dans lequel le pouvoir est exercé par des chefs religieux ou par un souverain dont l’autorité se présente comme émanant directement de Dieu).
    théologie : Rares sont les étudiants qui entament des études de théologie (ensemble des études centrées sur Dieu, les textes sacrés, les dogmes et les traditions religieuses ; conception élaborée par tel ou tel théologien).
    thérapeute : Le médecin est un thérapeute (personne qui soigne les malades).
    thérapeutique : La thérapeutique est parfois encore impuissante face au cancer (science qui étudie les remèdes).
    thérapie : Tous les six mois, ce malade suit courageusement une thérapie (ensemble de soins, traitement médical).
    thésauriser : Il ne dépense rien : il thésaurise (amasser de l’argent sans le placer ou le faire circuler).
    timoré : Son comportement timoré ne l’aidera pas à rencontrer les autres (excessivement craintif).
    titanesque : Son travail titanesque fut admiré (gigantesque, colossal).
    toiser : La manière dont il toisa son adversaire m’écoeura (regarder avec mépris).
    tollé : Cette décision prise sans consultation du personnel a provoqué un tollé (protestation collective).
    totalitaire :
    1) De nombreux pays communistes étaient totalitaires (se dit d’un régime politique qui prétend organiser et gouverner la totalité de la vie des citoyens).
    2) Une pensée totalitaire est souvent à l’origine d’un régime totalitaire (se dit d’une philosophie, d’une religion, d’une doctrine politique qui croit détenir la clef idéale de la vie de l’homme en société).
    totalitarisme : La peur de l’opposition a renforcé le totalitarisme de certaines dictatures (caractère d’un régime qui prétend gouverner la totalité de la vie des citoyens ; caractère d’une philosophie ou d’une idéologie qui prétend produire une société qui fera le bien total de l’homme).
    tragique : Nos journaux télévisés sont truffés d’événements tragiques (qui présente un carctère effroyable, douloureux).
    trame : La trame de ce roman de pacotille me semblait bien mince (enchevêtrement de faits réels ou d’événements fictifs qui constituent le fond d’un récit).
    transcendance : La transcendance de certaines vérités (supériorité d’une réalité sur une autre).
    transcendant : Son esprit transcendant émerveilla le jury (supérieur aux autres ou aux réalités du monde).
    transfert : Le patient a vécu un transfert, car il a reporté sur son psychanalyste son affection paternelle (en psychanalyse, déplacement de sentiments inconscients du sujet vers son analyste).
    transfiguration : Je subis une véritable transfiguration, car son influence fut prépondérante dans ma vie (transformer en améliorant ou en donnant une beauté et un éclat inhabituels).
    transfuge : C’est un transfuge du parti socialiste qui a rejoint le parti des verts (personne qui abandonne un groupe, un mouvement, une doctrine pour se rallier à un autre).
    transgresser : Rimbaud avait un esprit révolutionnaire, car il aimait transgresser les interdits (enfreindre, désobéir à).
    transiger :
    1) Je n’aurais pas dû transiger avec cet escroc (conclure un arrangement).
    2) transiger sur (quelque chose) : J’ai eu tort de transiger sur ce point du règlement qui me semblait pourtant capital (ne pas se montrer ferme, concéder ou laisser faire par faiblesse).
    transition : Je fus étonné, car, sans transition, il aborda un autre sujet (passage progressif d'une idée à une autre).
    transmutation : La transmutation du plomb en or est le rêve des alchimistes (changement de nature, transformation totale ; changement d’une matière en une autre).
    transport (le plus souvent au pluriel) : Des transports de joie traversaient mon coeur, car il avait enfin réussi son projet (vive émotion, bouleversement de l’âme).
    transposer :Transposer un roman au cinéma demande du savoir-faire (déplacer dans un autre domaine).
    traumatisme : On dit souvent que les soldats, ayant participé à une guerre violente, ont subi un véritable traumatisme (ensemble des troubles psychiques conscients et inconscients qui résultent d’un événement brutal de la vie affective du sujet ; ensemble des troubles qui résultent d’un choc).
    trépidation : Les trépidations de la vie moderne provoquent un certain stress (agitation ; tremblement).
    tribun : Ce politicien est un redoutable tribun capable de manipuler les foules (orateur éloquent qui défend une cause ou une idée).
    tributaire : Je ne peux faire ce que je désire, car je suis tributaire de mon employeur (étroitement dépendant).
    triptyque : Cette peinture est très impressionnante, car c’est un triptyque (oeuvre en trois parties).
    trivial : Il n’apprécie guère le langage trivial (grossier, vulgaire).
    tronquer : Je ne supporte pas que mon manuscrit ait été tronqué (ôter une partie essentielle d'un ouvrage).
    trophée : Le trophée du concours est convoité, car c’est une médaille en or (objet qui témoigne d'une victoire).
    truculent : Les personnages de cette comédie sont assez truculents, car ils n’hésitent pas à s’exprimer en toute liberté (qui exprime les choses avec crudité, pittoresque et réalisme).
    truffer : Tu dois relire ta dissertation, car elle est truffée de fautes de style (remplir d’une façon excessive).
    truisme : Ton exposé me semble peu original, car il est rempli de truismes (vérité si évidente, si banale, qu’il vaut mieux s’abstenir de la formuler).
    tutélaire : L’ amitié tutélaire que nous avons vécue m’a profondément marqué (qui protège).
    ultérieur : Les événements ultérieurs confirmèrent mes inquiétudes (futur).
    ultimatum : Avant d’être attaqué, l’Irak reçut plusieurs ultimatums des États-Unis (condition impérative qui est imposée).
    ultime : Ses paroles ultimes furent bouleversantes (dernier).

    U

    unicité : On peut parler de l’unicité de cette expérience qu’il m’est difficile de vous transmettre (caractère de ce qui est unique).
    unilatéral :
    1) Je n’apprécie pas toujours les contrats unilatéraux (qui n’engage qu’une seule partie).
    2) Cette décision unilatérale de rompre l’accord est inadmissible (décidé par une seule partie).
    us (les — et coutumes) : Il faut accepter que les us et coutumes diffèrent selon les pays (usages, habitudes).
    usage (valeur d’) : La valeur d’usage d’un bien est différente de sa valeur d’échange (utilité effective d’un bien).
    usufruit : Je te rappelle que cette maison ne t’appartient pas, car tu n’en as que l’usufruit (droit de jouir d’un bien dont on n’est pas propriétaire).
    usurpation : Il n’admet pas, à juste titre, l’ usurpation de ses droits (appropriation illégitime).
    utopie : Tu ne sera pas suivi, car ton programme politique relève de l’utopie (projet irréalisable).

    V

    vacuité : La vacuité de cette œuvre littéraire me désole (vide, nullité).
    vade mecum : Heureusement que j’avais emporté mon vade mecum du secouriste (petit manuel, guide).
    vaillance : La vaillance de ce héros m’a heureusement surpris (bravoure, courage).
    valide :
    1) Malgré son âge, cet homme est toujours valide (sain).
    2) Je regrette de devoir vous signaler que votre photo n’est plus valide (valable).
    validité : La validité de ce passeport ancien me semble douteuse (caractère de ce qui est valable).
    vaticiner : Il vaticine, car il tient des discours extravagants sur l’an 3000 (prophétiser de façon délirante).
    véhémence : Son discours plein de véhémence était impressionnant (fougue, impétuosité).
    velléitaire : Il est difficile de dialoguer avec des personnes velléitaires (hésitant, qui n’arrive pas à se décider à agir).
    vélocité : J’apprécie le fait qu’il ait agi avec vélocité (grande rapidité).
    vénal :
    1) Pour les choses : La valeur affective d’un objet me semble plus important que sa valeur affective (qui s’échange, s’achète ou se vend contre de l’argent).
    2) Pour les personnes : C’est une femme vénale ( qui se laisse acheter, qui se vend au plus offrant, qui fait le commerce de ses charmes).
    vénérer : Je vénère ce professeur qui m’a appris tellement de choses (adorer ; aimer et admirer, avec un grand respect).
    véniel : Ce n’est qu’un défaut véniel (sans gravité, excusable).
    véracité : La véracité de ce témoignage est encore à prouver (qualité de ce qui est conforme à la vérité ; qualité d’une personne qui dit la vérité).
    verbal : Méfie-toi, car ce n’est qu’une promesse verbale (qui est dit de vive voix).
    verbeux : Cet orateur verbeux me fatigue (qui dit les choses en trop de mots, prolixe, bavard).
    verbiage : Le verbiage de cette dissertation masque l’absence totale d’idées intéressantes (abus de paroles ou de mots inutiles).
    vergogne : Il est incroyable qu’il puisse mentir sans vergogne (honte).
    versatile : Vivre avec une personne versatile me semble impossible (qui change facilement d'opinion ou d’attitude) !
    verve : La verve d'un orateur étonna l’assemblée (brillante capacité verbale).
    vétéran : Tu ne dois pas avoir de crainte, car c’est un vétéran (homme d’expérience qui a fait ses preuves)
    veto : Aux Nations-Unies, certains pays ont un droit de veto (opposition formelle).
    vétuste : Cet escalier vétuste me semble très dangereux (qui est vieux, n’est plus en bon état).
    veule : C’est un personnage veule et lâche que je ne désire plus rencontrer (qui est sans volonté, faible).
    via : Tu peux atteindre Londres via le tunnel sous la Manche (en passant par).
    viatique : Lire est un viatique pour certaines personnes (soutien moral).
    vicissitudes : Les vicissitudes de l’existence (changements heureux ou malheureux, succession d’événements positifs ou négatifs).
    vilipender : Les personnes plus âgées vilipendent parfois les mœurs de notre époque (dénoncer).
    vindicatif : Son caractère vindicatif lui attire des inimitiés (rancunier).
    virtuel : Ce projet est malheureusement resté à l’état virtuel (qui n’existe qu’en puissance, possible, potentiel).
    virulent : Il ne méritait pas cette critique virulente à son égard (violent).
    visionnaire : Jules Verne était un écrivain visionnaire (qui a des vues sur l’avenir ; illuminé).
    vitupérer : Je vitupère contre le gouvernement qui ne prend pas ses responsabilités en matière d’énergie (protester avec véhémence).
    vociférer : Ce n’est pas en vociférant contre le gouvernement qu’il arrivera à résoudre les problèmes (parler d’une voix forte et coléreuse, hurler contre quelqu'un).
    volage : Il ne savait pas que c’était une femme volage (qui change souvent de sentiment, inconstant en amour).
    volontarisme : Tu devrais avoir une attitude volontariste plutôt que de laisser aller les choses (attitude basée sur la volonté).
    volubile : Cet orateur volubile était assez fatigant (qui parle beaucoup, avec rapidité).
    volupté : J’écoute cette musique avec volupté (intense plaisir des sens et notamment jouissance sexuelle ; plaisir moral ou eshétique très vif).
    vulgaire : J’évitai rapidement ce personnage vulgaire (grossier, mal élevé, sans distinction).
    vulgarisation : L’Encyclopédie Encarta est davantage un ouvrage de vulgarisation que l’Encyclopédie Universalis (fait d’adapter un ensemble de connaissances de manière à les rendre accessibles au grand public).

    X

    xénophobie : La xénophobie crée des tensions dans certains pays (hostilité à l’égard des étrangers).

    Z

    zélateur : Un zélateur se manifeste parfois par des interventions intempestives (partisan actif d’une cause).


    Illustration : Emilio Danero


  • Emilio Danero
    Nous ne pouvons échapper aux arguments qui nous envahissent dans la vie de tous les jours. Les bons arguments sont la force de ceux et celles qui cherchent à convaincre ou à persuader leurs interlocuteurs même si ce qu’ils affirment est totalement faux ! Encore faut-il être capable de connaître ces arguments et de les utiliser à bon escient. Il convient également de les reconnaître en sachant que certains d’entre eux ne cherchent qu’à nous manipuler d’une manière peu convaincante.
    Je vous propose donc, après une courte introduction à l’argumentation, de découvrir quelques arguments fort utilisés dans des situations diverses. La liste de ces arguments n’est bien sûr pas exhaustive, mais elle offre déjà un aperçu relativement étendu de la question.


    1) But de l’étude de l’argumentation

    • Un argument est un élément d’information qui pemet de persuader un interlocuteur de la justesse de la thèse que je défends. Argumenter, c’est essayer, au moyen du langage, d’influencer son interlocuteur en donnant des raisons (ou une raison). Certains arguments sont plus solides que d’autres. Il faut également savoir que l’utilisation d’un argument n’atteste pas nécessairement la vérité de l’idée défendue !

    • L’argumentation est présente partout. En effet nous pouvons la découvrir à travers la conversation courante, les affiches publicitaires, les textes de la presse, les discours électoraux, etc.

    • Étudier l’argumentation nous permet de lire, d’une manière critique, les textes argumentatifs et de découvrir l’écriture argumentative.

    • Nous vivons aujourd'hui dans une « culture en mosaïque » pour employer les termes du sociologue Abraham MOLES. Cette situation ne facilite pas toujours les choses. Comment, en effet, bien vivre dans une culture et un monde très complexes ?

    D’une manière concrète, l’ expression « culture en mosaïque » peut revêtir trois caractéristiques différentes :

    - En premier lieu, notre culture offre des informations nombreuses. Tellement nombreuses que les encyclopédies actuelles, pour ne prendre qu’un exemple, sont obligées d’évoluer rapidement et constamment.
    - En outre les informations sont contradictoires. Tel politicien affirme qu’il convient de résoudre un problème déterminé d’une façon bien particulière. Tel autre politicien affirme que le problème en question doit être résolu d’une tout autre manière !
    - Enfin ces informations sont changeantes. Par exemple, il y a quelques années, on estimait que le tabac était une réalité sociale quasi inévitable. Aujourd’hui l’on se rend compte des dégâts que le tabac peut causer.

    • Nous pouvons déceler deux attitudes néfastes :
    - la première attitude néfaste consiste à accepter tout ce qui est dit de nouveau. Pensons, par exemple, à ces jeunes qui, manipulés par la société de consommation, se précipitent continuellement sur le dernier portable à la mode qui leur est présenté !
    - la seconde attitude consiste à être imperméable à toute information nouvelle (on décide dans ce cas de camper sur ses propres positions). Par exemple, certaines personnes refusent de s’intéresser à certains groupes rock actuels, car elles sont plongées dans leur passé et persuadées que la qualité ne peut être associée qu’à ce passé !

    La position correcte consiste à la fois à échapper aux phénomènes de la mode et à ne pas se river aux idées acquises. Une capacité d’échanger et de changer est donc nécessaire et ce sans pour autant devenir une girouette au gré des vents. Cela réclame l’aptitude à lire et à écrire des textes argumentatifs. Il faut donc apprendre la distance critique par rapport à ce qu’on entend pour ne pas se laisser se manipuler.


    2) Les deux pôles de l’argumentation

    a) Le pôle démonstratif
    La démonstration est l’art de convaincre par la rigueur du raisonnement à partir de faits vérifiables.

    b) Le pôle persuasif
    La persuasion est l’art de convaincre par la séduction à partir des besoins, des désirs et des opinions (on ne démontre rien).

    Remarques :
    • Certains chercheurs font la distinction louable entre les verbes CONVAINCRE (argumentation qui fait appel à la raison, aux facultés d’analyse et de raisonnement de l’interlocuteur) et PERSUADER (argumentation qui agit sur la sensibilité de l’interlocuteur).
    • Il faut savoir que l’on peut rester persuadé d’une idée alors qu’un interlocuteur démontre la fausseté de cette idée.
    • En outre, on peut admettre une démonstration sans pour autant être convaincu, persuadé de la véracité de l’idée défendue.
    • Le discours
    - scientifique, philosophique, juridique... est plutôt démonstratif.
    - publicitaire, amoureux, politique, électoral, amoureux... est plutôt persuasif.


    1) Les procédés argumentatifs

    a) Les arguments logiques (pôle démonstratif)

    • L’induction

    Argument qui consiste à partir d’un fait particulier (ou de plusieurs faits particuliers) afin d’en tirer une règle générale.

    Exemple :

    La criminalité est toujours bien présente dans les pays qui maintiennent la peine de mort. La peine de mort ne peut donc être considérée comme un facteur dissuasif pour les criminels.


    • La déduction

    Argument qui tire un fait particulier à partir d’une idée générale (on progresse du général vers le particulier).
    Le syllogisme est le type même du raisonnement déductif : de deux propositions générales appelées prémisses (la majeure et la mineure) est tirée une conclusion particulière.

    Exemple :

    Le gouvernement a décidé de sanctionner le milieu médical.
    Ainsi plusieurs médecins, qui auraient pratiqué l’euthanasie dans quelques hopitaux la semaine passée, seront bientôt convoqués.



    • Le raisonnement causal

    Argument qui mentionne la cause d’un fait précis pouvant être notamment repéré à travers les indicateurs de la relation causale comme « parce que », « c’est pourquoi », « car », etc.

    Exemples :

    1) Il boit parce qu’il échoue dans la vie conjugale.

    2) Quand des jeunes portent des vêtements à la mode, on peut être certain qu’ils ont été influencés par les médias.



    • L’argument par la conséquence

    Argument qui montre la réalité ou la vérité d’une idée ou d’une valeur au moyen de ses conséquences ou des conclusions qu’on peut en tirer.

    Exemple :

    Un usage abusif d’Internet peut créer une très forte dépendance qui nous coupera tous les liens avec le monde extérieur.


    • Le raisonnement dialectique

    Argument qui consiste à partir de deux propositions contraires. À partir de cette contradiction on produit une troisième proposition qui apporte quelque chose de neuf.

    Exemple :

    Tu affirmes que le temps est destructeur dans la mesure où il rend notre vie éphémère, où il ne nous fera pas revivre notre passé...

    Néanmoins tu t’empresses d’ajouter que le temps peut être considéré comme notre allié, car il nous permet de nous souvenir, de progresser...

    Je me permets de te signaler qu’il est possible de voir les choses autrement ! Il est en effet indispensable de pouvoir oublier certains aspects de l’existence afin de mieux supporter la vie et/ou d’agir. En outre il est heureux que, grâce au temps, l’homme ne vive pas les mêmes événements et puisse ne pas toujours recommencer les mêmes choses.



    b) Les arguments quasi-logiques (pôle à la fois démonstratif et persuasif)

    • La définition

    Argument qui consiste à passer d’un terme à son explication détaillée. Il faut noter que la définition est une forme de manipulation, car elle fait toujours un tri personnel entre des réalités différentes.

    Exemple :

    Être heureux, c’est gagner beaucoup d’argent !

    Il est facile de critiquer cet argument ! Fort heureusement de nombreuses personnes peuvent prouver que le bonheur n’est pas lié à des valeurs exclusivement matérielles.


    • La narration

    Argument qui utilise le récit à l’intérieur de l’argument. Cet argument nous fait songer aux fables de La Fontaine : la fable, servant à illustrer une morale, relève de ce type d’argument.

    Exemple :

    Je n’oublierai jamais ce jour lointain de mon adolescence. J’avais environ quinze ans et j’accompagnais, en voiture, mes parents pour un voyage vers la France. À un moment donné je vis des corps déchiquetés sur la route. Un terrible accident de voiture venait de se produire. J’appris plus tard qu’une famille bien imprudente avait traversé la route pour acheter quelques produits dans une échope. Elle avait été fauchée par un conducteur qui roulait à une vitesse incroyable !
    Aujourd’hui encore des accidents aussi graves se produisent. On peut donc comprendre l’acharnement du gouvernement qui ne sera jamais assez insistant afin de rappeler la nécessité de rouler à une vitesse raisonnable.



    • La comparaison

    Argument qui cherche à établir des relations entre des faits appartenant au même univers de discours dans un espace et / ou un temps différent.

    Exemple :

    Jadis les écoles avaient un taux de redoublement très élevé. Aujourd’hui ce taux est bien plus faible : c’est une bonne chose, car le fait de redoubler ne résout pas les problèmes.

    Cet argument par la comparaison peut être contesté. Il faut en effet savoir que c’est avant tout le gouvernement, relayant l’avis très à la mode de certains pédagoques, qui critique le redoublement pour des raisons souvent économiques (ces dernières n’étant bien sûr pas affichées !). En outre tous les redoublements ne sont pas nécessairement négatifs. Dans certains cas le redoublement peut constituer un moyen permettant à l’élève de repartir sur de nouvelles bases.


    • L’analogie

    Cet argument cherche à établir des relations entre des faits qui n’appartiennent pas au même univers de discours. L’analogie offre un raisonnement à quatre termes (A, B, C, D). On doit en outre observer une similitude de rapports entre A et B et entre B et C ( A est à B comme C est à D).

    Exemple :

    On ne peut nier l’influence positive du multimédia dans l’enseignement, mais il ne faut pas croire que le multimédia peut se substituer à l’enseignant. En effet une classe sans professeur est comme un un navire sans commandant ! La classe comme le navire auront toujours besoin d’un guide pour mener les gens à bon port !


    • La règle de réciprocité

    Argument qui posant une relation entre A et B postule une relation symétrique entre B et A. Tout ce qui peut se dire de A peut se dire aussi de B et réciproquement.

    Exemples :

    • Si vendre ces produits n’ est pas honteux pour vous, les acheter ne l’ est pas non plus pour nous.
    • Je vous ai écouté. Écoutez-moi !
    • Les peuples asiatiques peuvent paraître étranges à nos yeux, mais nous pouvons paraître étranges aux yeux des peuples asiatiques.



    La règle de justice ( argument « a pari »)

    • Ce qui est identique, relève de la même catégorie de faits doit être traité de la même façon (cet argument refuse donc la partialité).

    Exemple :

    Si ton frère a reçu de l’argent de poche, ta soeur doit aussi en recevoir.


    • La règle du précédent

    Ce qui a été fait une fois, il faut le continuer (règle du précédent).

    Exemple :

    Un spectacle fut monté l’année passée. Un nouveau spectacle doit donc être créé cette année.


    • L’inclusion

    Cet argument stipule que ce qui vaut pour le tout vaut pour chacune des parties.

    Exemple :

    Vous savez que le pays ne peut vivre sans augmenter les recettes fiscales. Vous comprendrez donc que chacun doit accepter cette augmentation.


    • La partition

    Argument qui consiste à diviser un tout en différentes parties et à argumenter sur chacune des parties.

    Exemple :

    Cette nouvelle voiture offre un confort exceptionnel, un moteur diesel très silencieux et une sécurité inégalée grâce au nouveau système des freins.


    • La probabilité

    Argument qui projette vers le futur un événement posé comme probable.

    Exemple :

    Il va l’emporter, car les sondages lui sont de plus en plus favorables.


    • L’absurde

    Argument qui révèle les conséquences absurdes d’une proposition pour la réfuter.

    Exemple :

    Ne me répète plus que le silence est d’or ! Si je t’avais écouté, j’aurais dû me taire alors que mon fils s’apprêtait à manger ce soir-là un champignon nocif !



    • Le paradoxe

    Argument qui remet en question des valeurs bien établies, prend le contrepied des opinions communément admises (les valeurs sont inversées).

    Exemple :

    Le café, ce breuvage qui fait dormir quand on n'en prend pas (Alphonse Allais).


    • L’argument par la notion (appelé aussi argument a priori) :

    La simple analyse d’une notion, d’une réalité, d’un mot ou d’une idée fournit déjà une preuve que l’on appelle preuve a priori.

    Exemple :

    Le langage ne permet pas toujours de bien traduire la réalité. Pensons au mot « pédophile » dont l’étymologie est loin de recouvrir la réalité ! Un « ami des enfants » ? Allons donc !


    • L’argument par l’exemple

    Argument qui table sur un fait particulier du même domaine. On prouve que l’idée défendue est correcte grâce à l’exemple.

    Exemple :

    Il convient de limiter l’usage de la télévision qui abêtit de plus en plus les jeunes. Il suffit, par exemple, de voir le nombre grandissant d’émissions qui relèvent d’une sous-culture !


    • L’argument a minori

    Argument qui consiste à conclure du plus au moins, du supérieur à l’inférieur.

    Exemple :

    Comme il a étudié la faune à l’université il pourra bien identifier l’animal qui a détruit sa récolte.


    • L’argument a fortiori

    Argument qui consiste à conclure du moins au plus, de l’inférieur au supérieur.

    Exemple :

    • Il gère très bien sa vie familiale sur le plan économique. Il sera donc bien capable de gérer cette nouvelle société sur le plan financier.
    • Tu es incapable de mémoriser une vingtaine de pages de ton cours. Tu ne pourras donc jamais mémoriser de volumineux cours universitaires.



    • L’argument par le silence

    Argument qui consiste à :
    - ne rien dire d’un fait que l’on sait exister
    - mentionner le fait que l’on ne dit rien
    - dire que ce que l’on dit ne vaut pas la peine d’être dit

    Il est à remarquer que le sous-entendu peut constituer un argument par le silence.

    Exemples :

    • Il est inutile de rappeler les atrocités commises par les nazis.
    • Un journaliste : Qu’avez-vous à dire des accusations portées contre vous ?
    Réponse : « Je n’ai aucune déclaration à faire. »
    • Il est inutile de décrire les bienfaits que le sport nous procure. Il suffit d’en faire !



    • L’argument a contrario

    Argument qui part de l’idée que des éléments opposés doivent être traités d’une manière opposée.

    Exemple :

    J’estime que les citoyens ayant un salaire modeste doivent être peu taxés, car ils ne peuvent vivre que modestement. Les citoyens aisés doivent être, quant à eux, taxés davantage, car ils peuvent vivre dans un certain luxe.



    c) Arguments rhétoriques (pôle persuasif)

    • La valeur

    Argument qui consiste à asséner des vérités plus qu’ à démontrer. Cet argument se réfère aux grandes valeurs, aux repères moraux qui semblent partagés par tous, du moins dans une société donnée. Ces valeurs peuvent être abstraites (le beau, le bon, la liberté, l'égalité... ou plus concrètes ( l'Eglise, la patrie...).

    Exemples :

    • Liberté ! Égalité ! Fraternité !
    • Moins dix ans (publicité Roc)



    • La norme (ou l’évidence ou le bon sens)

    Argument qui consiste à poser les choses comme étant évidentes.

    Argument que l’on reconnaît aux expressions suivantes :

    • Il va de soi que
    • Il faut que
    • Il est évident que



    • La pétition

    Argument qui consiste à tenir pour certain ce qu'il s'agit précisément de démontrer. C'est affirmer dans une des prémisses ce qui est supposé être prouvé dans la conclusion.

    Exemple :

    A dit : « Il fait les meilleurs spaghettis parce que tout le monde en mange. »
    B dit : « Et pourquoi tout le monde en mange ? »
    A répond : « Parce qu'ils sont les meilleurs ! »



    • L’hypothèse

    Argument qui énonce les conséquences d’un fait possible pour changer l’opinion.

    Exemple :

    Si vous ne me faites pas une remise, je solliciterai votre concurrent.


    • L’alternative

    Argument qui consiste à ne présenter que deux solutions possibles à un problème et à amener la personne à choisir une des solutions.

    Exemple :

    • Ou bien tu décides de continuer à fumer en sachant que tu te détruis. Ou bien tu décides d’arrêter totalement de fumer en sachant que tu prolonges ainsi ta durée de vie.
    Choisir de fumer un peu n’est donc pas une solution, car les chances de réussite sont quasiment nulles !
    • « C’est moi ou le chaos » (de Gaulle)



    • La question

    Argument comprenant une question impliquant la réponse.

    Exemple :

    Ne serais-tu pas content de recevoir une crème glacée ?


    • L’autorité

    Argument qui recourt à une autorité défendant le point de vue que l’on soutient (ces autorités sont des des personnes reconnues comme expertes dans un domaine déterminé, des extraits d’oeuvres ou d’articles, des statistiques, des proverbes et citations, etc.).

    Exemples :

    • Il ne faut pas croire que les gens sont indifférents à l’esprit d’unité. Le roi lui-même, dans son dernier discours, insiste sur l’idée d’unité qui lui semble essentielle à la survie du pays.
    • Les plus grands spécialistes du monde médical mettent en avant les bienfaits du sport.



    • L’argument ad hominem

    Argument qui contrecarre une argumentation en discréditant la personne qui la soutient (on met, par exemple, en doute ses capacités). On discrédite donc la personne qui défend des arguments plutôt que les arguments eux-mêmes.

    Exemple :

    La semaine passée tu as dit exactement le contraire de ce que tu affirmes aujourd’hui ! Alors permets-nous, aujourd’hui, de ne pas t’ accorder du crédit !


    • L’argument ad personam

    Argument qui consiste à attaquer personnellement l’adversaire (souvent en l’insultant).

    Exemple:

    Tu affirmes que Dieu existe. Tu es un fameux crétin !


    • L’argument ad ignorantiam

    Argument qui s’appuie sur le fait qu’une thèse n’est pas pertinente étant donné l’absence de preuves.

    Exemple :

    Dieu n’existe pas, car tu ne peux pas prouver que Dieu existe !


    • L’argument par la force

    Argument qui met la pression sur l’interlocuteur en ne lui laissant aucun choix.

    Exemple :

    • Ton argent ou je te tue !
    • Si vos performances ne s’améliorent pas, nous serons obligés de vous licencier.



    • L’argument indirect

    Argument qui consiste à dire quelque chose sans encourir la responsabilité de l’avoir dit (ce qui est important c’est ce qu’on sous-entend ou présuppose mais que l’on ne dit jamais directement).

    Exemple d’argument raciste :

    « Il est urgent de lutter contre l’invasion des étrangers dans notre pays »

    Cette phrase sous-entend que les étrangers sont nuisibles !


    • L’argument poétique

    Argument dont la construction elle-même est persuasive (on est charmé par un langage original qui fait appel à des ressources poétiques ; on a l’impression que l’idée défendue est vraie, car elle est exprimée à travers un « beau » langage !).

    Exemple :

    Jex four, c'est jextraordinaire !

                                                                 
                                                                                       Illustration : Emilio Danero





  • Pour assurer la cohésion d’un texte, il est indispensable d’utiliser des liens logiques qui assurent une liaison entre les différentes idées à l’intérieur de l’alinéa, voire entre les différents alinéas. Chaque lien logique exprime une nuance particulière qu’il ne faut pas confondre avec une autre nuance. Vous trouverez ici une série de liens logiques que l’on peut utiliser dans les travaux personnels qui exigent un texte suivi.

     

    Introduisent

    pour commencer, commençons par, au préalable, en guise d’introduction, voici, (tout) d’abord, en premier lieu, d’une part, premièrement, avant tout.



    Insistent

    même, à plus forte raison, d’autant plus que, non seulement... mais, surtout, n’oublions pas que, ne sous-estimons pas que, remarquons,- notamment, précisément, mettons l’accent sur, particulièrement, à ce propos, en particulier.



    Expliquent

    à ce sujet, à cet égard, sous ce rapport, sur ce point, quant à, pour ce qui est de, en ce qui a trait à, sur le plan de, concernant, en ce qui concerne, en ce qui touche, en matière de, relatif à, à titre de, en tant que.



    Expriment l’addition

    et, d’autre part, aussi, également, outre, en outre, de même, en plus (de), de plus, de surcroît, mais encore, en second lieu, d’ailleurs, qui plus est, par ailleurs, et même, voire, venons-en à, passons à présent à, dans un autre ordre d’idées, sans compter que, sans parler de, au surplus, ajoutons.



    Expriment une cause

    car, parce que, étant donné que, en raison de, grâce à, à force de, faute de, à défaut de, en effet, à cause de, puisque, c’est que, du fait que, sous prétexte que, sous prétexte de, par, c’est pourquoi, effectivement, compte tenu de, sous l’effet de, eu égard à, vu que (administratif), attendu que (juridique).



    Comparent

    comme, à l’instar, de même que, de la même façon, ainsi que, autant... autant, au même degré que.



    Expriment une notion temporelle

    après, avant cela, maintenant, désormais, alors, plus tard, antérieurement, d’abord, par la suite, plus tôt, bientôt, ensuite.



    Expriment une condition

    si, pourvu que, pour autant que, à moins que, pour peu que, soit que... soit que, en admettant que, à supposer que, dans la mesure où, à (la) condition que, à condition de, au cas où, pour le cas où, en supposant que, en admettant que, si tant est que, dans l’hypothèse, moyennant (quoi), dans ces conditions, selon que, du moment que.



    Expriment une conséquence

    donc, ainsi, aussi, par conséquent, c’est pourquoi, pour cette raison, de ce fait, d’où, d’ailleurs, du reste, de façon que, de manière que, en conséquence, dès lors, si bien que, de sorte que, au point que, à ce point que.



    Annoncent un résumé de ce qui précède

    en somme, en un mot, en bref, bref, en résumé, en d’autres termes, en définitive, cela revient à dire que, somme toute, en somme, au fond, finalement, tout bien considéré ou examiné, pour conclure, pour toutes ces raisons, pour terminer.



    Expriment un avis personnel

    à mon avis, à mon sens, en ce qui me concerne, pour ma part, personnellement, quant à moi, selon moi, pour mon compte, à titre personnel.



    Expriment un but

    afin de, en vue de, dans cette optique, dans le but de, pour que, dans le dessein de, à cette fin, à cet effet.




    Expliquent en résumant

    au total, en gros, en substance, dans l’ensemble, essentiellement, grosso modo.


    Expriment une opposition

    mais, par contre, cependant, toutefois, pourtant, en revanche, inversement, néanmoins, s’il est vrai que, au contraire, contrairement à, alors que, tandis que, à l’opposé de, en dépit de, malgré, à l’encontre de, quoique, en réalité, or, lors même que.



    Expriment une restriction (une opposition faible)

    sauf, hormis, à l’exception de, à moins que, mis à part, en tout cas, à l’exclusion de, toutefois, du moins, au moins, du reste, au reste, dans la mesure où, pour autant que, certes, sans doute, peut-être, pour réserve de, pour l’instant, le moment, à la rigueur, au besoin, éventuellement, le cas échéant, à cela près, s’il y a lieu, excepté, exception faite pour, de toute façon ou manière, en tout cas, en principe, en théorie, encore que, bien que, si... que, malgré que, pour... que, quelque... que, même si, quoi... que.


  • http://frandidac.eklablog.com/
    VOICI UN RELEVÉ DES MEILLEURS FILMS DE LA QUINZAINE À PARTIR DU MERCREDI 14 JANVIER 2015.
    J’AI FAIT LA SYNTHÈSE DE QUELQUES JOURNAUX, REVUES... (AU MOINS TROIS).
    J’AI VU PERSONNELLEMENT PLUSIEURS D’ENTRE EUX.
    JE N’AI REPRIS QUE LES TROIS ET QUATRE ÉTOILES (8/10 et 9/10) MENTIONNÉS AU MOINS PAR TROIS CRITIQUES DIFFÉRENTS.

    FILMS QUE L’ON PEUT VOIR À BRUXELLES, DANS LE BRABANT WALLON ET DANS PLUSIEURS VILLES FRANÇAISES.




    FILMS À VOIR

    • Timbuctu ( Abderrahmane Sissako)

    • The imitation game (Alan Turing)

    • Boyhood (David Linklater)

    • The Disappeance of Eleanor Rigby ( Him/ Her : double film de Ned Benson)

    • White God (Kornel Mundruczo)

    • Mr Turner (Mike Leigh)

    • La prochaine fois je viserai le coeur (Cédric Anger)

    • Marie Heurtin (Jean-Pierre Améris)

    • Mommy (Xavier Dolan)

    • Le sel de la terre (documentaire de Wim Wenders sur le photographe Salgado)

    • Pride (Matthew Warchus)

    • Deux jours, une nuit (Frères Dardenne)

    • La grande bellezza (Paolo Sorrentino)

    • Maps to the stars (David Cronenberg)

    • Interstellar (Christopher Nollan)

    • Gone Girl (David Fincher)

    • Le chant de la mer (film d'animation de Tom Moore)


    FILMS À ÉVITER

    • Invincible




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique